Entreprises en difficultés : comment en ressortir

Mar 03, 17 Entreprises en difficultés : comment en ressortir

Plusieurs facteurs de marché placent les entreprises dans une situation difficile qui menace la continuité de leurs activités. Quel est le plan d’actions, conseillé pour les entreprises en difficultés ?

Disparition des entreprises

Dans le contexte actuel, on a remarqué la disparition et la faillite de plusieurs entreprises, notamment les petites et moyennes entreprises, ainsi que les entreprises familiales. Les chefs d’entreprises disposent toutefois de plusieurs mécanismes qui peuvent assurer leur survie sur le marché.

La première raison, revient au manque d’informations sur les solutions disponibles. D’où la création des centres d’informations sur la prévention (CIP). On cite également les problèmes d’ordre structurel comme la centralisation de la prise de décision, la négligence et le gaspillage.

Les indicateurs de difficultés

Il est nécessaire que l’entreprise se fixe un tableau de bord avec les différents indicateurs relatifs à son activité. Souvent, ces signes sont communiqués par la banque. La relation entre entreprise et banquier est fondamentale et elle doit se reposer sur la confiance mutuelle des parties engagées. Ainsi les chefs d’entreprises doivent s’inquiéter si la banque commence à leurs refuser plusieurs services (crédits, prolongation, retrait …). La banque a toujours besoin de garanties pour l’octroi des emprunts, et d’une étude qui assure la solvabilité de la société.

Les clients sont au cœur de l’activité de l’entreprise. Les professionnels, doivent s’investir dans une démarche de fidélisation pour développer une relation continue et durable avec les clients qui peut résister aux mutations du marché. Cette relation peut être affecté négativement par le manque de communication, les retards de livraisons, la non récupérations des clients insatisfaits.

Les salariés sont la force motrice de l’activité entrepreneuriale. Les démissions des salariés clés, l’absence de suivi, les retards répétés de versements, indiquent que l’entreprise est en difficulté sans pour autant oublier les autres relations avec le trésor public et les organismes sociaux.

Les Solutions

L’entreprise qui se trouve en difficultés relatives à leurs trésoreries doivent miser sur la négociation auprès de leur prestataires (organismes sociaux, banques, fournisseurs). Il est nécessaire également de s’engager dans une démarche d’optimisation de couts qui ne touche pas à l’image de l’entreprise (licenciement de salariés ou autres). Cette démarche peut être menée par les chefs d’entreprises, en interne ou à l’aide des organismes spécialisés dans l’audit, la comptabilité, le recouvrement des créances et le cost-killing, comme le bureau double V conseil de Thierry Weinberg, un grand expert dans ce domaine.

« Les différentes missions qui nous sont confiées au quotidien sont autant de challenges que nous sommes fiers de pouvoir relever, avec la poursuite d’un unique objectif qui est la satisfaction de nos clients », explique Thierry Weinberg.

read more