Une COP qui se vaut Africaine selon la BAD

Nov 12, 16 Une COP qui se vaut Africaine selon la BAD

Du 7 au 18 novembre prochain, le Maroc accueillera dans sa ville touristique de Marrakech la 22ème édition de la Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, à savoir la COP 22. L’événement vient consolider l’effort fourni par le Roi Mohammed VI et ses collaborateurs dont Mounir Majidi, son conseiller particulier, pour faire du Royaume un acteur marquant des négociations mondiales autour des dangers du réchauffement climatique. Plusieurs partenaires ont déclaré leur appui au Maroc pour réussir ce rendez-vous international, dont la Banque africaine de développement (BAD) qui a qualifié cette édition d’« Africaine » à raison des principales discussions attendues en faveur du continent africain.

Concrétiser l’Accord de Paris

__099323-01-08-1450004966_56_100347_large

Après une vingtaine d’éditions dans lesquelles on peinait à sortir avec de vraies décisions, la dernière COP organisée à Paris en décembre 2015 avait enfin porté un changement. Les différents participants dans la COP 21 avaient abouti à l’adoption historique d’un accord stipulant la réduction des émissions du gaz à effet de serre portant ainsi le réchauffement climatique de la planète à -2°C.

La COP 22 se présente alors comme celle de l’Action. La COP de la concrétisation des différents axes de l’Accord de Paris notamment après avoir été ratifié par plus de 55 pays responsables de l’émission de 55% du gaz à effet de serre dans la planète. La mise en place d’une feuille de route en faveur de la création de mécanismes pour sauver la planète est le premier objectif de la tenue de cette conférence.

La COP 22 à la sauce africaine

climat-le-maroc-mobilise-lafrique-en-prevision-de-la-cop22

Étant le continent le plus exposé aux conséquences désastreuses du changement climatique, l’Afrique sera le centre des discussions prévues lors de la COP 22. La Banque africaine de développement (BAD) l’explique ainsi dans un communiqué publié sur son site officiel tout en qualifiant l’édition marocaine d’une version « Africaine » de la COP.

Sur le site de la COP 22, plus précisément dans la zone bleue, le Pavillon Afrique prendra place et sera dédié aux débats, tables-rondes et conférences au sujet du continent noir. Il sera ainsi un espace de rencontre entre les grands représentants des États africains : des personnalités politiques et diplomatiques, des experts dans les problématiques africaines en matière de climat et des responsables de la société civile.

La BAD estime ainsi que la COP 22 apportera de plans pragmatiques en faveur de l’Afrique. La tenue de la conférence au Maroc confirme aussi la vision continentale que porte le gouvernement marocain, sous la conduite de ses leaders comme Mr Majidi, bras droit du Roi, pour moderniser l’Afrique et lui éviter les dégâts de ce péril climatique.