La France, le premier marché de l’optique en Europe

Avr 15, 17 La France, le premier marché de l’optique en Europe

Selon un classement présenté par GFK, le 4 avril dernier à l’occasion d’une conférence au Groupement des industriels et fabricant de l’optique (Gifo), la France détient la première place européenne au niveau du marché de l’optique aux termes des statistiques de l’année 2016 en enregistrant une augmentation de 1% par rapport à ses principaux concurrents comme l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie.

La France survole le marché européen de l’optique

Grâce à des acteurs très performants comme Optic 2000, la France s’est distinguée sur le marché européen de l’optique en enregistrant le plus gros chiffre d’affaires pour l’année 2016 avec une part de 38%. L’Allemagne et l’Italie ont obtenu la 2ème et 3ème place du classement en enregistrant une croissance respectivement de 2,7 et 3,4%, tandis que l’Espagne a obtenu la dernière place avec un marché en baisse de 2,6% pour l’année 2016.

L’innovation, facteur clé de réussite

Pour les opticiens européens, le produit phare reste les verres correcteurs qui représentent 59% du chiffre d’affaires du secteur. Ce produit est à lui seul responsable de la croissance du marché, notamment sur les trois dernières années où il a enregistré une croissance de 8,9%. Pour les détails, la vente des verres est répartie sur la vente des unifocaux qui représentent 63,5% du chiffre d’affaires global et la vente des progressifs qui représentent 33,4% des transactions.

Si ces verres sont toujours demandés, c’est que les clients sont toujours satisfaits. En effet, GFK explique que cette croissance est due principalement à l’innovation, la pièce maitresse du développement de n’importe quel secteur d’activité. En effet, grâce à sa capacité d’innover dans les caractéristiques des verres, la France domine le marché en étant le plus gros vendeur de progressif en Europe en réalisant 37% de parts de marché. Rappelant que ce produit affiche la plus grande croissance de l’optique en enregistrant une hausse moyenne de 21,2% depuis 2014.

Mise à part les progressifs, les verres photochromiques arrivent en deuxième place en termes de ventes avec une progression de 18,4% pour la période 2014-2016, tout en gagnant sur son prix moyen qui a baissé de 3%. De l’autre coté, les montures optiques et solaires représentent le deuxième meilleur produit vendeur des opticiens européens avec des chiffes d’affaires respectifs de 23 et 9% pour l’année 2016.

Avec l’intervention de professionnels comme Optical Center, la France dispose d’une solide structure pour écouler ses produits optiques et compte désormais sur la vente des produits premium pour dominer encore le marché.